manga jeu boutique Index du Forum

manga jeu boutique
Ici plein de choses sur les mangas(scan commentaire...)sur les jeux(emulateur et roms,commentaire...) et boutique (vendre objet(s) par le forum,commentaires...)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

grand theft auto IV

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    manga jeu boutique Index du Forum -> Jeux video -> PS3
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
big boss
adulte

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: ......
Masculin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 16:41 (2010)    Sujet du message: grand theft auto IV Répondre en citant

                                  

  


Grand Theft Auto IV, au moment de son développement, détenait le plus gros budget de développement de tous les temps : 100 millions d'euros[20].
Le développement de Grand Theft Auto IV commença en novembre 2004, immédiatement après la sortie de Grand Theft Auto: San Andreas[21]. Environ 150 développeurs ont travaillé sur le jeu[22], avec la même équipe depuis Grand Theft Auto III[23]. Avant de dévoiler des informations sur le jeu, Rockstar annonça que GTA IV utiliserait le moteur de jeu RAGE, précédemment utilisée dans le jeu vidéo Table Tennis. Euphoria vient compléter le jeu également[24]. Euphoria est un moteur de jeu plus réaliste que celui utilisé dans les précédents GTA, principalement Renderware[25]. Il permet aux différents objets et personnages dans le jeu d'avoir des animations adaptées à l'environnement, contrairement à Renderware qui utilisait des mouvements pré-écrits. Ce moteur fut très apprécié par la critique dès la première preview du jeu[26]. Les expressions faciales ont également un rendu plus réaliste[27].
L'équipe de développement de Rockstar à longtemps caché le contenu du jeu, dont la ville dans laquelle se déroule le jeu, et l'univers. Les spéculations de la part des fans étaient ainsi diverses. Début mars 2007, Rockstar lance un compte à rebours qui montrera la première bande-annonce du jeu[28]. Le 29 mars, un teaser montre dans quelle ville se déroulera le jeu : Liberty City, mais dans une version plus rapprochée de New York, plus vaste, et réaliste que la version de Grand Theft Auto III. Les premières controverses naitront à ce moment, comme les autorités de la ville de New York qui réagiront sur le choix du lieu du jeu, ou l'avocat Jack Thompson qui aura peur des conséquences que le jeu aurait pour lui[29],[30]. Peu de temps après, Rockstar continue de distiller les informations au compte-gouttes, mais elles sont de plus en plus fréquentes, et des informations, images, et previews apparaissent peu de temps après la sortie du premier trailer[31],[32].
D'autres trailers seront dévoilés en juin, puis plus tard en décembre et février, peu avant la sortie du jeu[33],[34] et les premières campagnes marketing apparaissent dans plusieurs villes des États-Unis. Initialement prévu pour octobre 2007, le jeu se verra retardé en avril 2008[35]. Pour faire attendre les joueurs, Rockstar continuera à donner des images, trailers, et previews, donnant à chaque fois des nouvelles informations sur le jeu[36],[37]. La jaquette sera même dévoilée bien avant la sortie du jeu[34]. Le nombre d'images dévoilées devient grandissant, en même temps que la campagne marketing aux mois de mars et avril, soit quelques semaines avant la sortie du jeu[38]. L'enthousiasme autour du jeu est énorme et monte encore lorsque le jeu obtient son premier 10/10[39], et les controverses se font de plus en plus nombreuses et virulentes[40]. Une semaine avant la sortie du jeu, ce dernier se retrouve contrefait et disponible sur le net, ce qui permet aux pirates de pouvoir y jouer avant la sortie [41]. Lors de la sortie du jeu, le tapage médiatique était énorme, au tel point que les grandes chaines de télévision et journaux nationaux ne sont pas passées à côté, et ont fait leur propre critique du jeu[42] [43] [44] ce qui confirme le marketing réussi de Take Two autour du développement du jeu

En plus des nouveautés solo, un mode multijoueur est également présent, et il permet de jouer jusqu'à 16 (32 sur PC) et dispose de 15 modes de jeu, et plus avec ses extensions[16]. Il permet, entre autres, aux joueurs de pouvoir explorer ensemble la ville[17]. Ils ont le choix d'utiliser un personnage, avec plusieurs modifications possibles sur ce dernier. Les particularités du mode solo sont présentes, comme la police, le trafic, ou les armes. Les joueurs sont déterminés par un rang qui les classe à un niveau plus ou moins haut, selon leurs performances[18]. Il n'existe pas de réseau local sur console également, contrairement au PC[19].
Il existe plusieurs modes de jeu disponibles. Il y a le traditionnel deathmatch; qui consiste à s'entretuer entre joueurs, mais également l'escorte de personnes ou de véhicules, voler des voitures le plus rapidement possible; jouer les policiers et attraper les criminels, ou encore un mode ou il faut tenter de prendre le contrôle de la ville. Les courses de véhicules entre joueurs sont aussi possibles. Plusieurs de ces modes de jeu demandent une coopération entre les joueurs. Prendre d'assaut les bâtiments ennemis, en élaborant des plans, secourir une personne avant qu'elle soit tuée...
Le mode libre, comme son nom l'indique, permet aux joueurs d'être libérés des modes de jeux, des missions, sans contrainte. Il existe cependant quelques limitations par rapport au mode solo. L'histoire du jeu est désactivée, ainsi que les mini-jeux disponibles en mode normal comme le billard, les fléchettes, le bowling, ou Internet. Pour éviter toute tricherie, les codes sont désactivés également. Mais le joueur peut débloquer également dans ce mode quelques items, comme des nouveaux vêtements.

Le gameplay de GTA a été complètement revu dans cet épisode. Tout en gardant les fondamentaux, il existe beaucoup de nouveautés, mais surtout d'améliorations. Ainsi, le système de fusillades, qui était un défaut pour beaucoup de gens avant dans GTA a été lui aussi changé. Le personnage peut désormais se cacher derrière les murs, le système de visée et d'armes est amélioré. Les combats au corps à corps sont désormais plus techniques, le joueur pouvant alterner entre coups de pied et de poing ou coups armés.
Le jeu voit également l'apparition de deux autres grandes nouveautés. La première est le portable, bien plus évolué que dans les précédents GTA. On peut désormais appeler ses contacts et leur demander de sortir faire un tour dans la ville avec eux, ou une partie de fléchettes, de billard... On peut désormais également appeler le 911, les services de secours (police, pompiers…). Certaines missions sont disponibles par téléphone, maintenant. Lorsque l'on perd une mission, un SMS sur le portable s'affiche, et nous propose de recommencer la mission, sans avoir besoin comme avant d'aller à l'endroit ou se trouve le contact, souvent éloigné.
La seconde grande nouveauté est l'apparition d'un faux Internet dans le jeu, avec plus d'une centaine de faux sites, qui sera utile dans certaines missions du jeu, où le joueur peut tout simplement y aller quand il veut, hors mission. Plusieurs sites de ce faux Internet sont des parodies de « Meetic », « Apple », « MySpace », « Facebook », « Skyblog », ou « Linux »[12]. Il existe également des sites visant à promouvoir les fausses marques du jeu, comme Burger Shot[13] (parodie de « Burger King »), Cluckin'Bell (parodie de « KFC ») ou Sprunk[14] (parodie de « Sprite »).
Le système de courses poursuites avec la police aussi a été revu. Maintenant, le joueur doit s'échapper d'une zone de recherche bien définie, dont la superficie varie en fonction de l'importance du crime qu'il a commis. Il peut toujours aller maquiller sa voitures aux garages "Pay'n'Spray", mais il ne faut pas que la police voit la voiture rentrer dans le garage[15]. Les conducteurs dans GTA ferment désormais leur voiture à clé, et Niko devra casser la vitre (en donnant un coup de coude, un coup de pied ou encore un coup de crosse) puis rentrer dans la voiture. Une fois à l'intérieur, il doit brancher les fils de contact pour faire démarrer la voiture, et ce sont parfois de précieuses secondes qui s'écoulent.
Le taxi permet maintenant de parcourir de grandes distances dans la ville, le chauffeur nous emmenant à l'endroit désiré. La ville de Liberty City permet également plusieurs autres possibilités. L'évolution est bien plus importante que de GTA III à Vice City, et n'est pas du même type que San Andreas, qui ajoutait plutôt des possibilités, des véhicules et armes, plutôt que de changer le cœur du jeu en lui-même


Grand Theft Auto IV est un jeu d'action-aventure, incorporant des éléments de conduite et de tir objectif. Pour avancer dans le jeu, et débloquer de nouveaux véhicules, vêtements, armes, ou encore quartiers, le joueur doit avancer dans la trame principale, où des bonus se débloqueront au fur et à mesure. Libre à lui de se balader librement dans la ville, sans contrainte de temps, mais en ne faisant pas le scénario principal, il n'avancera pas dans le jeu.
Sur ce point, GTA IV applique le même système de jeu présent depuis GTA III. Mais il existe plusieurs nouveautés importantes qui changent la série.
Les personnages apparaissant dans Grand Theft Auto IV sont variés et leur comportement dépendent du milieu social duquel ils sont issus. Le joueur contrôle Niko Bellic, un serbe vétéran des guerres yougoslaves. Aucun personnage principal ou secondaire ne revient dans cet épisode. Seules quelques références à ces derniers sont inclus à travers la ville, comme un graffiti sur un mur des anciens personnages de GTA.
Contrairement aux précédents jeux de la série, Grand Theft Auto IV n'inclut pas de célébrités connues pour doubler ses personnages, comme Michael Hollick, Jason Zumwalt, Timothy Adams ou Coolie Ranx. Néanmoins, dans les stations de radios du jeu, plusieurs célébrités très connues en Amérique font leur retour, comme Iggy Pop, Juliette Lewis, Bob Marley, Brand Nubian, Karl Lagerfeld, DJ Premier, Fez Whatley et Lazlow Jones. Les stars du Saturday Night Live comme Bill Hader et Jason Sudeikis apparaissent sur des radios libérales ou conservatrices. Fred Armisen joue plusieurs invités de la radio fictive de Lazlow Jones, "Integrity 2.0". Les spectacles de Katt Williams et Ricky Gervais sont dans le jeu, si le joueur va au théâtre comique.
Environnement [modifier]


L'univers de New York est retranscrit dans ce GTA


Grand Theft Auto IV se déroule à Liberty City, ville inspirée dans sa totalité de celle de New York (New York, États-Unis) et des environs de Newark (New Jersey). La ville de Grand Theft Auto III portait déjà ce nom mais copiait plutôt la Métropolis du Nord-Est des États-Unis, et vaguement New York, notamment pour des raisons techniques.
Liberty City est constitué de quatre boroughs (grands quartiers), basés sur quatre des cinq boroughs que constituent la ville de New York : Broker (Brooklyn), Algonquin (Manhattan), Dukes (Queens) et Bohan (Bronx). Staten Island n'est pas représentée dans le jeu[6], car les développeurs ne voulaient pas reproduire exactement New York. Par ailleurs, l'île ne serait pas assez "fun" selon eux. Pour compenser, une réplique des environs de Newark fut modélisée dans le jeu.
Plusieurs lieux connus de New York sont présents dans le jeu sous des noms déformés. Ainsi, la statue de la Liberté prend le nom de statue de l'Hilarité. Elle a un large sourire, et un cœur qui bat à l'intérieur. Elle tient également un cappuccino à la place de la flamme et ressemble étrangement à Hillary Clinton, qui est fermement opposée à la vente du jeu en raison de sa violence. Cette statue représente à elle seule la façon des développeurs de voir le monde et leur philosophie.
L'île la plus connue de New York, Manhattan, fut reproduite avec un souci du détail important dans GTA IV, et fut renommée Algonquin. Ainsi, des répliques de Times Square (Star Junction), Central Park (Middle Park), l' Empire State Building (Rotterdam Tower), le Chrysler Building (Zirconium Building), le Flatiron Building (Triangle Building) et même le Siège des Nations unies (Commission des Civilisations) sont tous reproduits dans le jeu. Le MetLife Building a même été parodié visiblement et fut transformé en GetaLife ("Trouve-toi une vie" en anglais). Le NASDAQ devient également le BAWSAQ.
Mais Algonquin n'est pas le seul borough de New York parodié. Brooklyn et le Queens sont aussi parodiés, et notamment le John F. Kennedy International Airport est présent dans le jeu sous le nom de Francis International Airport. Coney Island (Firefly Island), le pont de Brooklyn (Broker Bridge), One Court Square (LC24 Tower) sont dans le jeu. Le Bronx (Bohan) ne fut pas oublié, mais joue d'une importance mineure dans le jeu. Les fleuves aussi sont la, l'East River devient la West River. Le fleuve Hudson est l'Humboldt[7].
Le soin et la vie apporté à l'environnement est une des avances majeures de GTA IV. Les gens vaquent à leurs occupations, le trafic est plus dense qu'avant, les piétons plus nombreux, les infrastructures plus réalistes. Il existe par exemple un métro, plus complexe qu'avant, et qui dessert toute la ville, ou encore un aéroport avec des avions qui viennent et qui partent. Cela ajoute de la crédibilité à la ville

Grand Theft Auto IV, souvent abrégé GTA IV, est un jeu vidéo développé par Rockstar North et édité par Take Two. Il s’agit d’un jeu d'action-aventure, sorti le 29 avril 2008 sur PlayStation 3 et Xbox 360 en Europe, Océanie et Amérique du Nord, puis le 30 octobre au Japon. Il est porté sur PC en décembre 2008.
L’histoire se déroule à Liberty City, une ville de fiction inspirée de New York. Elle est centrée sur Niko Bellic, un ancien combattant immigré d’Europe de l’Est. En quête du rêve américain, Niko s’enfonce au fil du jeu dans un monde de crime et de corruption. Le jeu incorpore des éléments de conduite et de tir objectif, et propose un gameplay ouvert, offrant une grande liberté au joueur.
Grand Theft Auto IV est un immense succès critique et commercial. Il s’écoule à 3,6 millions d’exemplaires le jour de sa sortie, engendrant 500 millions de dollars en une semaine pour six millions d’unités. Au 31 janvier 2010, il s’est écoulé à plus de 17.5 millions d’unités à travers le monde[4]. Il reçoit des critiques extrêmement élogieuses de la presse spécialisée. Deux extensions, The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony, sont sorties tout d'abord sur Xbox 360. Le 29 janvier 2010, les développeurs annoncent que ces extensions verront bien le jour sur PC et sur PS3 dès le 16 avril 2010[5].
_________________
moderateur principal du forom


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 16:41 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
M.Petitbout
adulte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2010
Messages: 12

MessagePosté le: Dim 10 Oct - 14:12 (2010)    Sujet du message: grand theft auto IV Répondre en citant

Le grand GTA IV.
Ben j'ai éssayé, c'est marrant vite fait, mais je ne sais pas si je pourrais y jouer beaucoup, je pense que je serais vite lassé.


Revenir en haut
peach-giovanni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2010
Messages: 84
Localisation: Quelque part en...je sait plus ^^
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 10 Oct - 14:27 (2010)    Sujet du message: grand theft auto IV Répondre en citant

non moi j'adore se jeu (surtout les put* qui te bais*en bagnole )

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:08 (2018)    Sujet du message: grand theft auto IV

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    manga jeu boutique Index du Forum -> Jeux video -> PS3 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com